"Sans lui, le combat pour la sauvegarde de l'essentiel de ce que nous chérissons aurait probablement disparu"

Publié le par Christus imperat

Lu sur un blog proche de la Fraternité Saint-Pierre :




"Il y a 17 ans mourrait à Martigny en Suisse, le 25 mars 1991, Mgr Marcel Lefebvre. Quelle que soit l'opinion que l'on peut avoir sur certains événements de sa vie, de certaines de ses décisions, ou de certaines de ses paroles fortes, il serait faux de ne pas reconnaître que, sans lui, le combat pour la sauvegarde de l'essentiel de ce que nous chérissons aurait probablement disparu. Le fait que 17 ans après sa mort, "la question de Mgr Marcel Lefebvre" fait toujours débat parmi les plus hautes instances de l'Église, que son nom figure toujours parmi les mots cités dans certains des actes les plus solennels de l'Autorité suprême de l'Eglise (cf. Lettre aux évêques accompagnant le motu proprio Summorum Pontificum), et que l'Eglise universelle s'attache à présent à la publication et la mise en pratique, non sans difficulté, du Motu Proprio Summorum Pontificum, montre que le mouvement mondial en faveur de la promotion du rite romain traditionnel est indissociablement liée à la vie de cet homme passionné, dont le nom provoque encore des discussions passionnées."

RORATE CAELI

Le Motu Proprio a, semble-t-il, également contribué à libérer la mémoire de Mgr Lefebvre.


Commenter cet article