Le plus grand pèlerinage de la Tradition catholique depuis le Concile

Publié le par Christus imperat


La Fraternité Saint-Pie X a organisé ce week-end à Lourdes son pèlerinage international, un rassemblement spirituel qui a revêtu un caractère particulier cette année puisqu'il commémorait à la fois le cent-cinquantième anniversaire des apparitions de Notre Dame à sainte Bernadette et le vingtième anniversaire des consécrations épiscopales de Monseigneur Lefebvre en 1988.

Entre 19.000 et 20.000 personnes ont assisté à la messe solonnelle du dimanche du Christ-Roi, célébrée par l'abbé Niklaus Pfluger, premier assistant du supérieur général de la Fraternité, en présence des quatre évêques, de tous les supérieurs de districts et des maisons autonomes. A cette occasion, Monseigneur Fellay a officiellement lancé une croisade de rosaires afin d'obtenir de Marie sa méditation dans le retrait du décret d'excommunication qui touche le prélat d'Ecône, Monseigneur de Castro Mayer et les quatre consacrés.

Au terme de ce pèlerinage, l'abbé Régis de Cacqueray, supérieur du district de France, après avoir manifesté les bienfaits spirituels de ce pèlerinage et remercié les autorités du sanctuaire de leur accueil, a rappelé que l'oppobre touchait toujours notre famille spirituelle. Faisant face aux évêques, il les a assurés de notre soutien, leur indiquant que nous partagions les condamnations dont ils avaient fait l'objet, entraînant un très vaste mouvement d'applaudissements.

Ce week-end à Lourdes fut une source de grâces incalculables. Il a aussi montré que la Fraternité Saint-Pie X et ses communautés amies étaient des sociétés très jeunes et prometteuses qui n'avaient qu'un seul but : être des oeuvres d'Eglise. Il a enfin permis dans ce pèlerinage terrestre de réconforter les coeurs. Le samedi soir, l'abbé le Roux, directeur du séminaire de Winona, a terminé son sermon par cette belle parole de Charette : " Vous êtes la jeunesse de Dieu ".

Commenter cet article

clovis 23/12/2008 12:48

Le titre devrait plutôt être : La plus grande trahison faite aux fidèles de Fraternité Saint Pie X.

Le clerge de la FSSPX a trahi Mgr Lefebvre: processionner fièrement main dans la main avec la secte moderniste hérétique. Dire les messes una cum avec un suppôt de satan apostat semble fusiller les cerveaux !

Austremoine 02/11/2008 08:00

Voici ce que la tradition est capable de faire : précisément reconstruire ce que le concile a détruit : les vocations, les familles, la liturgie, le dogme.

Si l'Église veut retrouver sa vitalité, le concile doit être jetée dans les ordures de l'histoire, par nécessité et par justice.

Merci Mgr Lefebvre d'avoir bâti cette Fraternité St Pie X avec un sens si profond de l'Eglise et de la Foi.