Le sédévacantisme ou l’absurdité radicale

Publié le par Austremoine

Depuis quarante années que dure cette terrible crise de l'Eglise, un certain nombre de personnes a trouvé refuge dans une position qui s'appelle le sédévacantisme. Par refus du modernisme qui veut faire cohabiter deux vérités contradictoires, ils sont passés à une position qui les amène à l'exact opposé de ce à quoi ils disent adhérer : l'Eglise Catholique Romaine.


Si le modernisme et ses composantes ne sont pas aisés à analyser, étant « l'égout collecteur des hérésies », le sédévacantisme représente une véritable jungle de personnes, de méthodes et de positions, unie seulement par une contradiction naturelle dans les faits de leur position avec l'Eglise catholique : les lignes qui suivent le montrent aisément.


Le socle de base du sédévacantisme consiste à dire que Jean XXIII ainsi que Paul VI ayant proféré des hérésies sont excommuniés (d'autres disent encore que ce n'est pas Jean XXIII qui a été élu et qu'il n'est donc pas pape). Etant excommuniés ils ne sont plus papes, donc les cardinaux ne sont plus cardinaux, donc les papes suivant ne sont pas papes. Mais ils considèrent également le rite de Paul VI comme intrinsèquement invalides, ce qui fait donc que les évêques ne sont plus évêques, et les prêtres ne sont plus prêtres. Bref plus personne n'est plus grand-chose !


Parmi les tenants de ces théories, nous pouvons tenter d'esquisser trois profils :


-         Le sédévacantiste de base : il y adhère de bonne foi, mène une vie conforme avec les préceptes de l'Eglise, du moins le croit-il. Car la réalité est tout autre.

Les lieux de messe sédévacantistes étant plus que rares, et refusant d'assister à toute messe même de St Pie V dite « una cum » (en communion) avec le pape, et donc aux messes dites par un prêtre de la FSSPX, ils se coupent de toute pratique religieuse et de tout sacrement. De catholiques qu'ils veulent être, les sédévacantistes sont menés, pour la plupart, à l'abandon de la pratique religieuse.

Même les personnes qui « bénéficient » encore à ce jour de prêtres sédévacantistes seront amenées tôt ou tard dans cette situation de non pratique car n'ayant ni structure ni hiérarchie, ces prêtres indépendants ne seront pas remplacés.


-         Les opportunistes : ce sont toutes ces personnes qui se servent des arguments que peut leur fournir la crise de l'Eglise pour rejeter toute hiérarchie et « se mettre à leur compte ». Il y a plusieurs spécimens dans le genre qui profitent à des degrés divers.

On a le cas d'un prêtre à Nantes dont nous tairons le nom qui mène sa petite chapelle sans trop faire de bruit, bien que se trouvent parmi ses paroissiens certains ses fidèles comme un certain Monsieur Rémy qui sont des champions du dénigrement de la Fraternité Sacerdotale St Pie X, qui se font les chantres de la morale alors que la clarté de leur situation matrimoniale laisse à désirer.

Il y a aussi des gens plus dangereux : c'est ainsi que l'on a eu le cas malheureusement scandaleux de l'abbé de Nantes, qui est passé du sédévacantisme à un progressisme pour le moins original, puis qui a tout simplement glissé vers la secte, problème judiciaire à l'appui.

Et puis il y a ceux qui s'inventent des sacrements ou des dignités : c'est ainsi que certains prêtres sédévacantistes sont allés se faire sacrer par un évêque fou ou par d'autres, dont la validité de l'épiscopat est plus que douteuse, certaines de ces personnes ayant même été « sacrées » plusieurs fois. Tout ceci afin que ces prêtres élaborent autour de leur « épiscopat » de « petites églises » n'ayant pour seul maître qu'eux-mêmes. Sans parler de ceux qui se sont autoproclamés pape.


-         Les fous : les compteurs des éternels complots. Ils travaillent souvent avec les précédents. Vous ne connaissez pas le réseau allemand, ayant à sa tête l'abbé Ratzinger et son complice l'abbé Schimdberger, infiltré ayant pour but de rallier la FSSPX ! Et l'abbé Célier, franc maçon renommé ayant la main mise sur l'abbé de Cacqueray et les organes de communication de la FSSPX ! Et ne connaissez-vous pas le terrible Mgr Williamson, qui dirige un réseau de prêtres aux mœurs plus que douteuse ! Leur dernière trouvaille est de laisser entendre que Mgr Lefebvre aurait été assassiné !

Voici le genre d'absurdités qui circulent sur Internet du fait de ces sédévacantistes. Nous en rions ici, mais les graves diffamations répandues par ces imbéciles ne sont pas drôles.

Mais les délires de ces déséquilibrés ne s'arrêtent pas là. Ils s'inventent des « comités internationaux » (composés en réalité d'une personne), des « philosophes éclairés », des études « étonnantes et lumineuses », des « scoops » de fidèles qu'ils inventent eux-mêmes, etc. A ceci s'ajoutent les « survivantistes » qui imaginent toujours que Paul VI kidnappé est toujours en vie, et qui par conséquent, professent leur foi en un pape de 110 ans.

Nous avons donc à faire soit à des gens psychologiquement instables sombrant dans une grave paranoïa, soit à des pervers, soit à des manipulateurs, ou bien les trois à la fois.



            Rien dans cette mouvance sédévacantiste n'est catholique Seuls de braves gens abusés par des manipulateurs et des opportunistes conservent au fond de leur cœur la « paix aux hommes de bonne volonté ». Pour ceux-là la crise de l'Eglise est sans doute la bonne raison de leur écart. Pour le reste rien n'est catholique, tout va contre la nature de l'Eglise catholique : refus du pape, ce qui amène nombre d'antipapes, aucune hiérarchie ne les organise, chapelles « autocéphales », arrêt de la pratique religieuse, éloignement des sacrements, manipulations grossières, diffamations immondes.

            Le sédévacantisme éloigne de l'Eglise autant qu'il rapproche de la secte. De catholique, les sédévacantistes n'en n'ont ni la doctrine (les porte de l'enfer ne prévaudront pas contre l'Eglise), ni l'attitude (schismatique par refus du pape), ni la volonté (sans hiérarchie ni ordonnancement).

 

 

Austremoine

Commenter cet article

emmanuel 06/11/2009 21:02


Oyez! Oyey! Braves conciliaires!

Depuis quarante années que dure cette rupture hérétique, il existe encore un certain nombre de personnes pour se réfugier dans cette chaloupe trouée de VII tout en pensant être en sécurité dans
l'Arche du Salut..

Ce conciliabule égout collecteur de toutes les hérésies, représente le syncrétisme à son plus niveau. Une religion d'hommes faites pour l'homme. En contradiction avec les enseignements infaillibles
de la Sainte Église, V2 et ses suites sort de son chapeau de magicien les vieilles erreurs moult fois anathématisées par la Sainte Église


La base de cette religion consiste à dire, que l'homme moderne est le centre et le sommet de tout, que le Saint-Esprit est présent dans toutes les sectes. Une de ces particularités est cette
étrange louange et référence à des hérésiarques tels Luther, Calvin, Huss et le petit dernier Jean Scott Érigène qui encourut les foudres de plusieurs conciles locaux pour le panthéisme et le
pandéisme .

Vers 865 ou 867, il est dénoncé comme hérétique par le pape Nicolas Ier… il sert de base , de modèle à Benoit XVI pour sa catéchèse…

Mais nos bons conciliaires, n'y voient que du feu, et pensent que cela est normal…

Parmi les conciliaires nous pouvons identifier trois profils..

Les ardents progressistes, qui bouffent de la doctrine à tout instant pour lui donner un parfum d'équivoque .Ils s'arrangent pour tramer la fermeture des paroisses et ainsi ouvrir des lieux de
culte multi-religieux…

Les conservateurs, n'allons pas trop vite… mais non… il ne faut pas braquer nos gens, ont a assez misère de même. Avec eux, un regard de travers sur Benoit XVI et la terre s'arrête de tourner le
scandale est terrible et l'anathème assuré…

Les naïfs et peu instruits qui suivent la procession, comme des moutons de panurge faute de connaissance.

Dans cette masse, il y aussi les tenants d'apparitions, les apparitionnistes, leurs yeux ne peuvent supporter ce qu'ils voient alors ils s'Inventent des fables, styles que Paul VI avait un
sosie…que JPII a fait tomber le communisme et même qu'il fut attaqué Place saint Pierre… que Benoit XVI est manipulé par la Curie romaine…

Et dans tout cela il y a la FSSPX qui râle sur tout le monde et qui fonde une église parallèle…

Cette Frate est assez spéciale, elle dit que l'Occupant du Siège de Pierre est un antichrist, mais, elle se met à genoux devant et avec une profonde révérence lui murmure : Saint Père

Elle dénonce tout le conciliabule… mais espère être réintégrés dans le BIg Bazard Montinien

Dans tout cela, personne ne connait la lettre aux à ses fidèles de l'abbé Demaris pour les temps de schisme et d'hérésies, qui appuyé sur la sainte doctrine démontre que la confession publique de
la Foi est le grand sacrement de ces temps de calamités.

Je suis ravi de voir que les termes psychologiquement instable, paranoïa, sont enfin lâchés



Paco et Arnaud… vous qui vous dites de la religion de l'amour et de l'humilité, de la tolérance et du pardon, qui vous émerveillés ceux qui se prosternent devant une vache sacrée, en louangeant
leur haut de gré de spiritualité avez-vous oubliez ceci:

Mais Moi Je vous dis que quiconque se met en colère contre son frère, méritera d'être condamné en jugement; et celui qui dira à son frère: Raca, méritera d'être condamné par le conseil; et celui
qui lui dira: Fou, méritera d'être condamné au feu de la géhenne.

Nous les sédévacs du forum Docteur Angélique nous n'oublions pas cela

Mais Moi Je vous dis: Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous persécutent et qui vous calomnient; afin que vous soyez les enfants de votre Père qui
est dans les Cieux, qui fait lever Son soleil sur les bons et sur les méchants, et qui fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes.

Car si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense aurez-vous? Les publicains ne le font-ils pas aussi?

Et si vous ne saluez que vos frères, que faites-vous d'extraordinaire? Les païens ne le font-ils pas aussi?

Soyez donc parfaits, vous, comme votre Père céleste est parfait.


Catholique romain 19/02/2009 19:42

Les attributs donnés à ces schismatiques sont assez virulents. Certes pas aussi virulents que ceux que feront les sédévacantistes à l'égard des catholiques, mais il convient toujours de ne jamais d'abaisser à leur niveau.

Soyons toujours charitables et avant tout, exemplaires.
Évitons par exemple de les traiter de fous ou d'imbéciles, ainsi que de généraliser, car à en croire cet article, une grande partie des sédévacantistes serait paranoïaque alors que je pense que ce n'est le cas que d'une petite minorité.

Bonne continuation dans la rédaction de ce blog.
Conseil : citer un peu plus les sources

lulo 23/01/2009 18:21

Ce que je trouve incroyable, c'est de voir tous ces sédévacantistes, auto-proclamés théologiens émérites, s'échinent à nous démontrer que l'Eglise est privée de hiérarchie visible, et ce de manière négative (L'Eglise ne peut pas ceci, le Pape ne peut pas cela, etc...)

Par contre, quand nous démontrera-t-on cela de manière positive? Quel théologien a pu jamais écrire que l'Eglise pourrait être privée de hiérarchie visible?

Je crois que la faille est là, et elle nous montre bien, s'il en était besoin, que le sédévacantisme n'est qu'un schisme et une hérésie de plus.

Guillaume 13/01/2009 16:00

"Encore une fois, et je me permets d'insister, lisez ce texte:
http://www.sspx.ca/Communicantes/Dec2004/French/Ce_Siege_Est-Il_Vacant.htm"

Sur le site Mi Ca El, M. l'Abbé Zins s'est chargé de ce Boulet:

http://www.phpbbserver.com/micael/viewtopic.php?t=2149&mforum=micael

mimi 12/01/2009 22:35

Le problème lié à l'infaillibilité n'est en réalité que l'arbre qui cache la forêt. En effet, le véritable problème est lié à la solution de la continuité apostolique depuis l'entrée en vigueur de la nouvelle forme de l'ordination épiscopale. Il semblerait-et les preuves abondent-que cette nouvelle forme ne soit pas valide, empêchant par là la grâce sacramentelle de "passer". Or, sans évèques, il n'y a pas de prètres, et partant, pas de Saint Sacrifice. Il y a donc plus à craindre que le spectre du trône de Saint Pierre vacant, c'est celui du TABERNACLE VIDE! Horreur devant la face du Seigneur, délectation de l'Antéchrist!
Bien que la FSSPX soit aujourd'hui l'unique dépositaire du sacrement de l'ordre de manière valide et en continuité direct depuis les Apôtres, jamais elle ne veut répondre officiellement sur ce brûlant sujet, du moins le District de France. De plus, elle persiste à ne pas reconnaitre la Rome actuelle comme apostate, conformément au sentiment de son fondateur, Mgr Lefebvre, et aux déclarations de Notre Sainte Mère la Vierge Marie, Mère de Dieu et Reine des théologiens à La Salette ("Rome [et non pas l'Eglise] perdra la foi"..."L'Eglise [et non pas Rome] sera éclipsée").
Le véritable catholique aujourd'hui n'est ni sédévacantiste, ni conclaviste, ni traditionnaliste, ni intégriste, ni schismatique, il est CATHOLIQUE semper idem. Il faut faire table rase de Vatican2, et retourner à la foi non subvertie depuis NSJC jusqu'à Pie XII.
Le conciliabule Vatican2 est un concile voulu et conçu par la maçonnerie. Les fruits de cet arbre sont des fruits maudits, car l'arbre a été planté par Satan. Il n'y a qu'une solution, c'est le déraciner et le jetter au feu. Et toutes les tentatives de réconciliation entre la Rome apostate et la FSSPX ne seront que des tentatives de ré-conciliarisation.
Rome a perdu la foi, elle a quitté l'Eglise. Elle s'appelle toujours l'Eglise, mais elle ne l'est pas, elle n'est qu'un astre mort qui vient éclipser la véritable Eglise, Corps mystique du Christ. L'Apotre Saint Paul nous a prévenus: il viendra un temps où la Bète se parera des habits de lumière pour cacher son hideux visage, au point de tromper jusqu'aux élus, si tant est que ce soit possible.
Dans ces temps de crise tels que nous n'en n'avons jamais connu, il reste une Pierre à laquelle s'accrocher: la Foi. Mon Dieu,
Je crois fermement toutes les vérités que Vous avez révélées
et que Vous nous enseignez par Votre Eglise,
parce que Vous ne pouvez ni Vous tromper ni nous tromper. Nous ne pouvons errer si nous croyons comme il a toujours été cru et faisons comme il a toujours été fait.

Que la Sainte Vierge, victorieuse de toutes les hérésies nous vienne en aide.