Le pape Benoît XVI a retiré le décret d'excommunication

Publié le par Christus imperat

Le pape Benoît XVI a retiré l'excommunication qu'avait constatée ses prédécesseurs en 1988. Ce décret visait LL. Exc. Mgr Lefebvre, de Castro Mayer, Fellay, Tissier de Mallerais, Williamson et de Galarreta.

Laudetur Jesus Christus !


Commenter cet article

lulo 28/01/2009 20:34

Cher M. Clovis,

Ce qui est à retenir de vos longues explications, c'est que la plupart du temps, vous choisissez des citations issues de textes non couverts par l'infaillibilité papale (lettres, documents juridiques).
Alors, de là à en faire des "arguments doctrinaux"...

En outre, vous avez de curieuses notions de latin: d'où tenez-vous que "Petri Sedem" se traduit par "le pape", et non par "le siège de Pierre"? Attention, ce n'est pas exactement la même chose... De plus, d'après l'abbé Gaudron, citation à l'appui, Pastor aeternus définit quatre conditions de l'infaillibilité:
-le pape doit parler dans l'exercice de sa charge de pasteur et de docteur de tous les chrétiens (pas en tant que docteur privé)
-le sujet doit concerner la foi ou la morale.
-la doctrine enseignée doit être déclarée obligatoire.
-la volonté d'obliger doit s'étendre à toute l'Eglise.

C'est assez clair, non? Pourquoi étendre l'infaillibilité du Pape au-delà des limites nettes et précises de la constitution dogmatique? Là est l'erreur que vous partagez avec les conciliaires, bien que ce ne soit pas tout à fait de la même façon!
Le R. P. Le Floch, supérieur du séminaire français de Rome, prédit en 1926: "L'hérésie qui est en train de naître sera la plus dangereuse de toutes: l'exagération du respect dû au pape et l'extension illégitime de son infaillibilité." L'un de ses étudiants n'était rien d'autre que le futur Archevêque Marcel Lefebvre.

Un peu loin, je lis:

"Les papes postconciliaires sont-ils donc hérétiques?

Est hérétique, au sens précis du terme, seulement celui qui nie ouvertement un dogme. Or les papes Paul VI et Jean-Paul II ont fait et dit bien des choses qui ont gravement nui à l'Eglise et à la foi, et qui ont pu conforter les hérétiques dans leur manière de faire, mais on ne peut prouver qu'ils aient sciemment et volontairement nié un dogme..."

Sans commentaire!

Enfin, je vois que vous cherchez toujours à prouver l'invisibilité de l'Eglise de manière négative, ne pouvant pas le faire de manière positive, à moins d'aller chercher chez Wycliff et Hus...

Comme je l'ai déjà dit:
1) L'Eglise ne peut être sans hiérarchie visible, c'est une vérité de foi.
2) Votre position est nettement schismatique et hérétique.
3) Cette crise de l'Eglise nous fait toucher du doigt les extrêmes limites de l'infaillibilité, et c'est là une riche source d'enseignements sur la vraie nature de cette question.

Votre image de l'Eglise et du Pape seraient certainement vraies si NSJC y avait placé des anges, et pas des hommes. L'Eglise, société parfaite fondée par Dieu, ne peut faire échapper ses membres à la nature humaine, pas même le Pape.
L'Eglise est malade, elle a le cancer, pour reprendre l'expression de Mgr Fellay, mais elle-même n'est pas le cancer. La FSSPX n'est en qu'un rameau, mais par la volonté de Dieu un rameau vivifiant. Vous n'en êtes, pour votre malheur, qu'une branche morte.

Cordialement,

Lulo

clovis 28/01/2009 19:10

Lulo, vous dites : "La vérité est que vous êtes INCAPABLES de prouver positivement et THEOLOGIQUEMENT que l'Eglise pourrait être sans hiérarchie visible"

Alors comment expliquez-vous que :

-- le pape Paul IV affirme que l'absence d'un pape peut durer fort longtemps. Si un usurpateur était élu illégitimement, le Siège serait vacant, « et ce quelle que soit la durée de cette situation » (Cum ex apostolatus, § 6).


-- Saint Pie X a prévu l’éventualité d’une vacance du Siège en donnant un règlement complet régissant cette situation (constitution Vacante Sede Apostolica, 25 décembre 1904). De surcroît, il a même créé un canon exprès pour cette circonstance. « Le Siège apostolique étant vacant, le sacré collège des cardinaux et la curie romaine n’ont pas d’autre pouvoir que celui défini dans la constitution Vacante Sede Apostolica du 25 dé­cembre 1904 de Pie X » (canon 241)

Ce saint pontife a même prévu que le Siège apostolique puisse être occupé par un usurpateur! Voici ce qu’il a décrété à ce sujet: « Quand un office [ecclésiastique] est vacant de droit mais encore illégitimement occupé, il peut être conféré à un autre, du moment que, selon l’usage des saints canons, son occupation est déclarée illégitime; et l’on doit faire mention de cette déclaration dans l’acte de la nomination » (canon 151).

-- que Pie XII, le dernier pape ait prévu lui aussi vacance de pape en écrivant une encyclique intitulée :
CONSTITUTION APOSTOLIQUE « VACANTIS APOSTOLICAE SEDIS » SUR LA VACANCE DU SIÈGE APOSTOLIQUE ET L'ÉLECTION DU PONTIFE ROMAIN
Pie XII
(8 décembre 1945)

Votre "argument" s'écroule !

clovis 28/01/2009 17:52

bonjour lulo,

Votre réponse est du vent. Aucun argument doctrinal !

En admettant qu'un pape peut enseigner des hérésies, vous rejoignez les hérétiques de tous temps qui niez l'infaillibilité pontificale : les gallicans, les hussites, les jansénistes, les vieux catholiques et bien sûr les modernistes que vous avez maintenant rejoint.

Le Vicaire du Christ ne peut pas enseigner une hérésie ! c'est le verdict incontestable de dizaines de papes, de docteurs de l'Eglise, de saints et de conciles.

"Petri Sedem ab omni SEMPER errore illibatam, fidei NUNQUAM deficientis charisma". (Pie IX - Pastor aeternus)
"Le pape est TOUJOURS pur de toute erreur doctrinale et sa foi est à JAMAIS indéfectible"

Saint Grégoire VII (pape de 1073 à 1085) sur l'infaillibilité : "L'Évangile nous apprend que le Seigneur a prié pour Pierre, lorsqu'il a dit au moment de sa Passion : J'ai prié pour toi, afin que ta foi ne défaille point; à ton tour, confirme tes frères. Par là il insinuait manifestement que les successeurs de Pierre ne dévieraient PAS UN SEUL INSTANT de la foi catholique, mais que bien plutôt ils y ramèneraient les autres, qu'ils y affermiraient les esprits vacillants ; et en lui accordant ainsi la puissance de confirmer ses frères, il imposait à ceux-ci l'obligation d'obéir à Pierre (Ad Patriarcham Constantinopolitanum - p. 248 du livre le Souverain-Pontife de Mgr de Ségur)

Saint Léon IX (pape de 1049 à 1054): "Y aurait-il donc un homme assez insensé, en expliquant ce même oracle du Sauveur, pour oser croire que la prière de Celui qui peut tout ce qu'il veut, ait été privée de son effet en quoi que ce soit ? N'est-ce pas le Siège apostolique, c'est à dire l'Eglise romain, qui, par saint Pierre non moins que ses successeurs, a démasqué et terrassé les artifices de tous les hérétiques et confirmé les coeurs dans la foi de Pierre, qui jusqu'à ce jour n'a jamais failli et ne défaillira JAMAIS" (Ad Michaelem Coerularium)

Savez-vous comprendre le français et en tirez les conclusions ?

Pouvez-vous m'expliquer comment une Eglise qui n'est ni une, ni sainte, ni catholique, ni apostolique peut être l'Eglise fondée par jésus-Christ ?

lulo 27/01/2009 20:16

Cher M. Clovis,

Vous avez mal compris mon message: j'ai écrit:

"Alors, l'Eglise c'est vous? Vous, individus isolés ..."

Vous, LES sédévacantistes.

Ensuite, ce n'est pas moi qui ait écrit:

"Nous, surnommés "sédévancantistes" sommes les seuls catholiques."

Vous prétendez que "TOUTE, je dis bien TOUTE notre position est fondée UNIQUEMENT sur la doctrine des papes et des docteurs de l'Eglise."
On n'a jamais entendu un hérétique dire le contraire, et c'est toujours au nom du passé de l'Eglise qu'ils ont cherché à imposer leurs erreurs.

Votre erreur est séduisante, comme toutes les hérésies, car vous mêlez habilement le vrai au faux: votre long discours sur la tête de l'Eglise, les infiltrations libérales et modernistes est peut-être juste, mais il ne sert qu'à faire oublier la faille de votre système: vous ne pouvez prouver de manière positive que l'Eglise pourrait être privée de sa hiérarchie visible, hérésie manifeste (voir mon précédent commentaire). Vous aurez beau vous échiner à essayer de démontrer cela de manière négative, ça ne marche pas, parce que c'est une hérésie.

Enfin, la FSSPX n'a jamais prétendu avoir le monopole de la Tradition, et encore moins être l'Eglise: vous prenez vos chimères pour des réalités et projetez sur elle ce que vous êtes.

Cordialement,

Lulo

clovis 27/01/2009 19:57

Vous dites que "L'Eglise est éclipsée". Très bien, bravo !!!! Seulement, précisez : éclipsée par qui ? Par la secte moderniste que votre fraternité a rejoint joyeusement ! Or, ses composants n'étant pas catholiques, Ratzinger n'est pas plus pape que vous ou moi !
Vous êtes comme les apôtres perdant la Foi quand Notre Seigneur est mort PHYSIQUEMENT. Ils n'ont plus cru en sa divinité ! C'est pareil aujourd'hui; le représentant de JC donc son Vicaire est absent. La chaire de Pierre est vacante